Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marie Chartres

Marie Chartres

Blog de Marie Chartres, publiée à L'Ecole des Loisirs.


"C'est un bruit noir et béant"

Publié par Marie Chartres sur 9 Mars 2011, 12:39pm

Catégories : #Textes

Publication de "C'est un bruit noir et béant" pour le septième numéro de la revue littéraire "Espace(s)"

Infos :  http://www.cnes-observatoire.net/actualites/actu2/22_espaces7/espaces7_theme.html

 

 

 

sasha-mademuaselle.jpg

 

 

 

 

"[...] A quinze ans, elle faisait des dessins des premières expéditions, comment ça a commencé là-bas, la façon dont ils s'y sont pris pour rendre l'air de là-bas respirable. Elle se souvient des algues qu'ils avaient emportées par tonnes entières pour rendre le là-bas si joli, si rempli d’air et de lumière. Ses parents lui répétaient, c'est si beau, certainement, assurément, un jour, tu partiras. Tu le mérites, tu es si gentille, disaient-ils en lui caressant la joue. Parfois, ils s'adressaient au chien de la même manière mais pas grave, pas grave, murmurait-elle butée sous les draps, il y a l'amour, il y a partir, ces précieux objets, des rêves invisibles qu'elle prenait entre ses bras.

Une berceuse silencieuse qui lui faisait hausser le cou, une fierté nouvelle encadrée d’argent filigrané.

Les jours après ses quinze ans devenaient de plus en plus furieux, des colères noires dans leur jardin, des passants qui passaient, les voitures qui hurlaient et puis ce jour si curieux ou des milliers d'oiseaux sont morts dans la rue. Un matin, elle avait ouvert les volets et il y eut ce cimetière devant ses yeux. Une pluie monstrueuse. Ils tombaient du ciel un à un, des petits corps s'écroulaient, il y avait ce bruit, splash, la dernière mélodie, comme une chanson terrible et définitive. Une tristesse sans nom. Son père avait sorti une pelle pour ramasser tous les cadavres dans le jardin. Elle lui avait tendu un grand sac poubelle noir puis un autre, puis un autre, puis un autre. Sa bouche était grande ouverte mais rien ne sortait sinon cet immense silence en forme d’engloutissement. Un bruit noir et béant. C'était si triste elle avait raconté à sa mère, jamais je ne m'en remettrai.[...]"

 

Extrait de la nouvelle "C'est un bruit noir et béant".

Commenter cet article

(Clovis Simard,phD) 12/03/2011 21:17


onjour,

Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

La Page No-17: MARIE ! OUI, LA MÈRE DE DIEU !

LA GOUTTE DE LA MER ! THÉORÈME DE MARIE

Mathématiques d'EULER. LET IT BE !

Cordialement

Clovis Simard


Eric Pessan 12/03/2011 09:52


Je partage l'information.


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents